Le syndicat des Métallos. Le plus important syndicat du secteur privé au Québec.
2012-06-04 10:00
Nouvelle

ArcelorMittal Est Contrecoeur trompe ses travailleurs « Le citron est assez pressé, investissez! »

Contrecoeur, lundi 4 juin 2012 – Dans le cadre de leur campagne du Citron pressé, les travailleurs d’ArcelorMittal à Contrecoeur (Syndicat des Métallos, section locale 6586-8060) demandent à leur employeur de cesser de les tromper au sujet des emplois à l’usine de Contrecoeur.

En effet, dans un article publié le 1er mai dans le Journal des 2 Rives, on peut lire que, malgré un faible marché de l’acier, les responsables de l’entreprise prétendent que grâce au Plan Nord et au marché plus profitable du minerai de fer qui a poussé ArcelorMittal Mines Canada à hausser sa production annuelle de 14 à 24 tonnes à Fermont, « on s’enrichit à Contrecoeur » puisque les « usines de production d’acier pourront bénéficier des retombées des usines de production de minerai de fer » et que « des emplois pourront ainsi être maintenus ».

« Où est le cadeau du ciel pour Contrecoeur? », s’interroge Claude Langlois, président de la section locale 6586. « En janvier 2012, ArcelorMittal a rencontré les travailleurs de ses usines de Contrecoeur Est. Elle s’est défendue du faible marché de l’acier, a prétendu vouloir geler les investissements pour réduire son endettement ». Or, voilà qu’après l’acquisition de Dofasco en 2007, ArcelorMittal vient d’annoncer un investissement de 120 M$ dans une usine de galvanisation à Hamilton, en Ontario. La réplique de Claude Langlois est cinglante : « Pourquoi dit-on aux travailleurs de Contrecoeur que l’entreprise n’investira pas? Pourquoi investit-on en Ontario, et pas au Québec, à Contrecoeur? Comment ArcelorMittal entend-elle augmenter les emplois ou la production, comme elle le prétend publiquement alors que depuis plusieurs années elle délocalise sa production à l’extérieur, dont en Ontario? »

Cette situation est d’autant plus choquante de l’avis du syndicat que durant le premier trimestre de 2012, les travailleurs de l’usine de Contrecoeur d’ArcelorMittal ont battu tous les records de tonnes de production d’acier et ont vu les coûts de transformation se maintenir à d’excellents niveaux. Conséquence : l’aciérie se classe première au monde parmi les usines de même taille au sein de cette entreprise, qui compte 273 000 employés répartis dans 60 pays. « On nous dit de continuer cet excellent travail, que cela nous aidera d’être la référence en matière de production, de fiabilité et de qualité », reprend Claude Langlois. Idem à l’usine Fil Machine, où ArcelorMittal avait annoncé en 2011 des investissements qui ne se sont toujours pas matérialisés. « La performance dans cette usine s’améliore tous les mois et les coûts de transformation ont été réduits entre autres grâce à la productivité des travailleurs. Pourtant, on attend toujours qu’ArcelorMittal crée des emplois à Contrecoeur. ArcelorMittal doit cesser de tromper ses travailleurs, cesser de leur presser le citron et investir à Contrecoeur plutôt qu’en Ontario. »

Toujours dans le cadre de leur campagne du Citron pressé, les travailleurs de l’usine de Contrecoeur ont installé ce matin un panneau à l’entrée de l’usine d’ArcelorMittal Contrecoeur Est. Sur ce panneau, on peut lire : « Le citron est assez pressé, investissez! ».

Rappelons qu’au début 2008, Arcelor Mittal a fermé deux laminoirs à Contrecoeur, ce qui a entraîné la perte de 500 emplois. En contrepartie, l’entreprise s’était à l’époque engagée à construire un laminoir à poutrelles. La construction d’une telle usine aurait permis de créer 200 emplois. À ce jour, cette promesse n’a jamais été remplie.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques (mines, métallurgie, bois, fabrication industrielle, sécurité, hôtellerie, restauration, camionnage, taxi…).

-30-


Pour plus de renseignements :
Jocelyn Desjardins
Communications et relations publiques
Syndicat des Métallos
514-604-6273
jdesjardins@metallos.ca
Propulsé par Édimestre PlusMCLe logo d'Édimestre Plus : un "e" blanc dans une croix orange